POLITIQUE

François de Gournay

conseiller et chambellan de l'empereur Charles Quint, maître-échevin de la République messine (1450 - 1524)

Qui suis-je ?

Mon épitaphe résume ma vie, apparement : « Icy devant gît messire François de Gornais, chevalier et échevin du palais, fils de feu messire Regnault de Gornais, chevalier et de dame Parette Dieuamy en son vivant conseiller et chambellan de l’empereur Charles Cinquième de ce nom lequel entre autres vertus dont il a été richement doué est décédé père de vingt-huit enfants procréés des feues dames Parette Louve, Françoise de Gronais et Barbe d’Esch des feues femmes et épouses. Ainsi que clairement est à voir par les mémorables sculptures posées en cette chapelle, ledit seigneur François de Gournais délaissant par mort naturelle sa quatrième épouse dame Barteline de Boulan, rendit l’âme à Dieu le premier jour de janvier de l’an 1524 entre les humains, vécut très humainement l’espace de 74 ans. Priez Dieu pour lui afin qu’il vive éternellement. »

Il paraît que je l’aurais dit (mais on est pas franchement sûr) :

Chambellan, 28 enfants, maître-échevin de Metz. Y a besoin d’autre chose ? Evidemment, que je dois être une des personnalités de Metz !

Première énigme

49.112820, 6.171600

Google est votre ami ? Voici la suite !

Enigme n°1

Mais que peut-il bien se cacher derrière ces murs ? L’élément que vous allez rencontrer pourra vous en dire un peu plus. Mais saurez-vous me dire le nom du saint (écrit tout en minuscule) dont l’église éponyme fut détruite à la fin du XVIIIe siècle ?

Articles associés